R24 - Vila-real
# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #

R24 - Vila-real


  • Distance (Km): 43.00
  • Dénivelé (m): 269
  • Type: Initiation


Vidéos


Localité

Dans le sud-ouest de Castellón, dans la comarque de la Plana Baja, se trouve Vila.real, la deuxième commune la plus peuplée de la province de Castellón, avec plus de 50 000 habitants. Elle se situe entre les collines de Bejís et Onda, à seulement 42 m au-dessus du niveau de la mer.
On peut y trouver des vestiges de la culture énéolithique (Âge du cuivre), ibérique et romaine, mais c'est seulement en 1274 qu'elle a été fondée par Jacques Ier, située stratégiquement sur l'ancienne Vía Augusta et entourée de murailles de tous les côtés, traversée seulement par deux rues. Aujourd'hui un tronçon de cette muraille, celui qui correspondait à la Torre Motxa, est encore bien conservé. Cependant, à partir du IVème siècle, l'augmentation de la population obligea la commune à s'étendre extramuros dans les bas quartiers de Castellón et Valence, qui reçurent le nom de San Pascual et de El Carmen. Aujourd'hui nous pouvons visiter les couvents qui y furent construits et où il est possible de trouver les restes de Saint Pascual Baylón. L'église a été récemment reconstruite, puisque l'ancienne, de style baroque, a été détruite lors de la Guerre Civile. Le XVème siècle fut marqué par des problèmes économiques et démographiques. Toutefois, sa plus grande tragédie fut au XVIIIème siècle durant la Guerre de Succession. Les troupes des Bourbons passèrent par-dessus les murailles de Vila-real et eut alors lieu une bataille qui entraîna de nombreux incendies et d'innombrables morts. Avec la montée de la dynastie des Bourbons, la ville subit une révolution industrielle du textile et fut ensuite introduite à la culture d'oranges, ce qui favorisa son essor économique. À partir du XXème siècle, elle commença à développer l'industrie de carreaux en céramique, aujourd'hui première source de revenus de son économie.
Vous ne devez absolument pas manquer l'église magnifique de San Jaime, du XVIIIème siècle, dédiée au saint patron du village, et qui vous fascinera par son revêtement néoclassique. Un peu plus loin du centre-ville, vous trouverez un cadre naturel où se trouve l'ermitage de la Virgen de Garcia, sur les bords de la rivière Mijares, et qui est aujourd'hui un Centre d'éducation environnementale.

Si vous visitez Vila-real pendant ses fêtes patronales en mai, vous pourrez profiter de ses diverses festivités et goûter la traditionnelle « xulla » (côtelettes d'agneau). Si vous souhaitez les goûter, entre autres, nous vous recommandons d'aller au restaurant El Vasco (Calle Gamboa, 68), où vous pourrez en outre goûter à la gastronomie basque. Un menu un peu plus cher mais exquis avec des produits de saison : c'est ce qu'offre le restaurant El Espliego (calle Escultor Fuster, 18).
Si vous souhaitez séjourner dans un endroit luxueux et passer la nuit à Vila-real, vous pouvez réserver à l'hôtel Vila-real Palace (Arcadi García Sanz, 2), qui bien qu'à un prix élevé, vous permettra de profiter de ses incroyables installations et de son Spa. Si vous cherchez quelque chose de plus simple et que vous êtes seulement de passage, l'auberge La Masía (Avenida Italia, 50) est une bonne option en termes de rapport qualité prix.


Points d'intérêt de la localité

- Couvent El Carmen : aujourd'hui une paroisse qui conserve un cloître datant du XVIIème siècle.
- La Torre Motxa : restes de la muraille qui entourait la ville.
- Couvent de San Pascual Baylón : se trouvent les restes de Saint Pascual Baylón et la cellule où il mourut. L'église baroque fut recontruite après la Guerre Civile.
- Église de San Jaime: datant du XVIIIème siècle, elle est dédiée au saint patron du village.
- Ermitage de la Virgen de Gracia : sur les bords de la rivière Mijares et au cœur d'un cadre naturel, c'est aujourd'hui un Centre d'éducation environnementale.


Itinéraire

Villa-real vous propose un circuit d'initiation. Un chemin entre la plage et le pied de la Sierra d'Espadan Le circuit n'accumule pas plus de 240 m de dénivelé et les raidillons que vous rencontrerez sur le chemin ne vous demanderont pas beaucoup d'efforts. Le départ se trouve sur la Plaza del Labrador, et en suivant la route de l'ermitage, vous arriverez sur la rivière Mijarez, et traverserez la AP7 sur un terrain qui présente une petite montée. Sur la route de Bejís, le chemin est plat et vous pourrez alors profiter de la nature au milieu des champs d'orangers. Une fois le village passé, vous arriverez au point culminant du circuit à 110 mètres. Vous aurez alors devant vous plus de 6 km de descente qui vous conduiront le long de la CV10 jusqu'à Villavieja et Nules. À seulement 13 m du niveau de la mer, vous prendrez la route qui fera revenir à Villareal en passant par Borriana. Arrivé au centre du village, vous aurez terminé ce circuit d'initiation qui, en plus de vous mettre à l'épreuve, vous aura permis de soulager vos jambes, de découvrir la région et de profiter du charme des villages de la Plana Baja.


Points d'intérêt de la route

- Bejís (Km 14,4) : situé entre la Sierra del Toro et la Sierra de Andilla, y habitent un peu plus de 400 habitants. Des sites anciennement occupés par des Romains et des Musulmans ont été conservés, notamment l'aqueduc et le château.
- Nules (km 24,8) : commune de la Plana Baja, avec un riche patrimoine religieux. Vous pouvez y visiter quatre églises et de nombreux ermitages. Mais ce petit village a aussi conservé une architecture datant d'autres siècles, telle que la Vila Romana, Mascarell (enceinte aux murailles médiévales) et des fortifications construites durant la Guerre Civile.
- Borriana (km 32,7) En plus d'un magnifique cadre naturel, Borriana dispose d'un port de pêche, un joli port de plaisance, un club nautique et une « Escola de la Mar » (École de mer), qui font de cette ville une destination idéale pour le tourisme en famille. Sa plus belle plage est celle de l'Arenal. Chaque année au mois d'août, elle accueille le festival Arenal Sound et des milliers de visiteurs.


Gastronomie

- Restaurant El Vasco (Calle Gamboa, 68) : ses spécialités sont ses viandes et la cuisine basque.
- Restaurant El Espliego (calle Escultor Fuster, 18) : une adresse sûre pour goûter la cuisine traditionnelle.


Logement

- L'hôtel Vila-Real Palace (Arcadi García Sanz, 2) : à l'extérieur du centre-ville, un hôtel quatre étoiles où vous pourrez profiter d'un Spa.
- L'auberge La Masía (Avenida Italia, 50) : en plein centre de Vila-real, une auberge avec de belles installations et à des prix accessibles.

Téléchargements