R09 - Peñíscola
# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #

R09 - Peñíscola


  • Distance (Km): 155.90
  • Dénivelé (m): 2078
  • Type: Expert


Vidéos


Localité

Peñíscola est l'une des communes les plus attrayantes de la province : aussi bien pour ses plages et son patrimoine historique, avec notamment le « Castell de Peñíscola », où séjourna le Pape Benoît XIII au XVème siècle, jusqu'à ce qu'il tombe en disgrâce en raison des disputes au sein de l'Église. Ce château construit au XIIIème siècle après la Reconquista fut un théâtre de guerre en de très nombreuses occasions tout au long de l'histoire, les plus récentes étant les guerres carlistes et celle de Sécession : c'est l'un des monuments les plus visités d'Espagne, plus de 300 000 visites par an. Le Pape Benoît XIII fit du château et de Peníscola l'une des enclaves essentielles pour l'Europe du XVème siècle qui vécut, lors des conflits de religion, le commencement de la sortie de l'Ancien Régime. Avant le XVème siècle, Peñíscola était déjà essentielle en raison de son enclave portuaire aux époques grecques, romanes et arabes. En effet, avant d'être rebaptisée « Peñíscola », la commune était connue sous le nom de « Tyriche » au temps des Phéniciens et « Tarik » à l'époque arabe. D'ailleurs, la mer est un autre aspect attrayant de Peñíscola ; certaines références touristiques l'appellent « La Ciudad en el Mar » (La Ville dans la Mer). Vous y trouverez un Musée de la Mer qui vous permettra d'en savoir plus sur sa valeur.

En outre, la ville a un aspect très médiéval : une muraille l'entoure et un château en haut de celle-ci préside la composition urbaine. L'architecture est typique de la Méditerranée en plein centre historique (maisons basses et blanches) qui donne à la ville un « arôme » qui a su séduire tant les touristes que les équipes de tournage de superproductions, dernièrement : Game of Thrones, en 2016.

Outre le patrimoine monumental, ses plages, la proximité de la Sierra d'Irta et l'offre gastronomique multiplient par 10 la population de 7 000 habitants pendant les mois de haute saison. Si vous préférez éviter les agglomérations, nous vous recommandons de visiter Peñíscola hors saison. En revanche, en été, vous pourrez profiter des criques, telles que Cala del Moro ou Cala Argilaga. Et si vous souhaitez vous éloigner un peu plus de la commune, dans le Site naturel de la Sierra d'Irta, vous trouverez des plages et des zones boisées où vous perdre et vous reposer après avoir fini votre parcours.

Peñíscola offre un très grand éventail de choix culinaires en raison du fort potentiel touristique. Les prix, notamment en haute saison, sont un peu élevés, mais il est possible de trouver des offres pour tout public. Si vous voulez goûter un riz à petit prix, nous vous recommandons l'Arrocería Polo Sur (Avda. Papa Luna 115). C'est une bonne option. Si vous recherchez une carte plus ample, rien de mieux que le restaurant Tío Pepe (Avda. España, 32), l'un de plus grande renommée de Peñíscola. Par ailleurs, si vous préférez des tapas rapides, n'hésitez pas à goûter celles de la Tapería la Cocina de Ana (C/Mayor, 44).

Si vous souhaitez passer le week-end dehors, Peñíscola est une destination touristique de luxe. Pour un logement avec tous les suppléments, vous trouverez des offres comme celle de l'hôtel RH Portocristo ou celle de Peñíscola Plaza Suites pour un service de la plus haute qualité. Si vous recherchez quelque chose de plus économique, Casa Juanita ou l'hôtel Mare Nostrum offrent des chambres près des communes les plus belles de notre province, formule low cost.


Points d'intérêt de la localité

- Château de Peníscola : l'une des enclaves essentielles pour l'Europe du XVème siècle qui vécut, lors des guerres de religion, le commencement de la sortie de l'Ancien Régime.
- Le « Portal de San Pedro » ou du Pape Benoît XIII : au centre, le blason de Pierre de Lune. Il s'agissait de l'accès à la forteresse depuis la mer.
Le Parc naturel Sierra d'Irta : réserve de faune et flore. Vous y trouverez l'ermitage « Ermita de San Antonio », la Torre Badum ou le Mas del Senyor.


Itinéraire

Une étape en pleine montagne qui vous mènera en catégorie Sub23 ou encore en niveau professionnel. Sans grands cols, mais avec plus de 150 kilomètres et 2000 mètres de dénivelé accumulé, êtes-vous prêt pour un départ propre aux grands cylotouristes ? Sortez de Peníscola jusqu'à Benicarló par la sortie nord de la ville. Une fois là-bas, prenez la CV135 pour vous en mettre plein les yeux avec Càlig, Cervera del Maestre et Tírg. Vous allez sortir de Baix Maestrat et entrer au Alt, à l'intérieur des terres, avec des reliefs accidentés, en pente et sinueux. Une fois que vous avez laissé le climat marin derrière vous, allez faire le tour des Gorges de la Valltora et atteignez Albocàsser, déjà au kilomètre 56. De là commence la partie la plus difficile, 30 kilomètres en pleine montagne par la CV15. Avant d'arriver à Benassal, vous devrez affronter quelques côtes à 7 % qui peuvent vous poser problème si vous avez affronté ce tronçon avec trop d'entrain. De Benassal à Culla, vous aurez 9 kilomètres de faux plat mais avec des tronçons constants de 6 % de dénivelé. Une fois à Culla, laissez-vous descendre jusqu'à Albocàsser et Les Coves de Vinromá sur un tronçon de plus de 20 kilomètres de descente : lâchez les pédales ! Une fois à Les Coves, vous vous retrouverez avec deux nouvelles côtes à 5 % de quelques kilomètres chacune, qui, à cette altitude, vous paraîtront plus difficiles. Relevez le défi et vous aurez à vos pieds Alcalà de Xivert et la Sierra d'Irta, un paysage splendide et un terrain agréable pour atteindre en premier Santa Magdalena, puis Peñíscola. Vous voici maintenant une cycliste tout-terrain.


Points d'intérêt de la route

- Benicarló (km 8) : une des municipalités les plus connues du Baix Maestrat avec un centre historique datant de la Renaissance.
- Càlig (km 16) : municipalité adjacente à la comarque de Els Ports avec La Torre comme principale attraction :
- Cervera del Maestre (km 26) : vous pourrez visiter le Musée de l'huile au centre des oliveraies.
- Sant Mateu (km 35) : voir description
- Tírig (km 35) : voir description
- Albocàsser (km 57 et 103) : région d'amandiers, d'églises gothiques du XVème siècle et de viandes grillées.
- Benassal (km 71) : voir description
- Font d’en Segures (Km 75) : voir description Benassal
- Culla (km) : commune à la saveur médiévale, avec des fermes aux alentours construites aux XVème et XVIème siècles (Comme la « Torre Amador ») et le Grand Chêne comme principal point attractif. Après l'effort de la montée jusqu'à la ville, ce serait une bonne idée de se reposer et de manger quelque chose dans le restaurant La Carrasca.
- Torre d’en Besora (km 95): Commune de moins de 200 habitants mais avec un château en ruines datant du XVIème siècle qui nous rappelle l'importance stratégique de cette région dans les siècles passés.
- Les Coves de Vinromá (km 117) : commune de moins de 2 000 habitants dédiée principalement à la culture des olives et des amandes, et située juste à côté des Gorges de la Valltorta.
- Alcalà de Xivert (km 133) : voir description Alcossebre
- Santa Magdalena de Pulpis (km 142) : elle conserve toujours un château d'origine arabe et une église d'origine néoclassique à laquelle la ville doit son nom.


Gastronomie

Arrocería Polo Sur (Avda. Papa Luna, 115) : pour goûter toutes les spécialités de riz tout en profitant de vues sur la mer.
Restaurant Tío Pepe (Avda. España, 32) : une carte très variée où les riz et le poulpe méritent vraiment le détour.
Tapería la Cocina de Ana (C/Mayor, 44) : tapas et délicieux plats à très bons prix.


Logement

Hôtel RH Portocristo (Avinguda del Papa Luna, 2) : services de la plus haute qualité dans un environnement paradisiaque.
Peñíscola Plaza Suites (Avinguda Papa Luna, 156) : un hôtel quatre étoiles en plein sur la Costa del Azahar. Séjour de luxe.
Casa Juanita (Escuela,4) : près des murailles de la vieille ville et du château. La plage ne se trouve qu'à 50 mètres.
Hôtel Mare Nostrum (Molino, 4) : hôtel simple au bord de la plage.

Téléchargements