R23 - Borriana
# # # # # # # # # # # # # # # # # #

R23 - Borriana


  • Distance (Km): 114.20
  • Dénivelé (m): 2325
  • Type: Expert


Vidéos


Localité

Borriana est une commune de la comarque de la Plana Baja, avec une situation géographique très favorable, car elle se trouve face à la côte méditerranéenne et entourée de champs d'orangers. En plus d'un petit paradis naturel, Borriana dispose d'un port de pêche, un joli port de plaisance, un club nautique et une « Escola de la Mar » (École de mer), qui font de cette ville une destination idéale pour le tourisme en famille. Sa plus belle plage est celle de l'Arenal. Chaque année au mois d'août, elle accueille le festival Arenal Sound et des milliers de visiteurs.
D'un point de vue historique, on sait que ce fut le lieu d'implantation de plusieurs civilisations qui ont laissé des fondations qui font aujourd'hui partie du Musée d'archéologie municipal. Cependant, la ville a pris un véritable essor au IXème siècle, car elle s'est transformée en un berceau de civilisation arabe, et a reçu le nom de « Ciudad Verde », c'est-à-dire Ville verte. La ville a été conquise au XIIIème siècle par Jacques Ier et ce lieu est devenu une partie de la civilisation chrétienne occidentale. Les murailles de la ville, qui datent de l'époque musulmane, se sont conservées de façon intacte jusqu'au XVIIIème siècle, lorsqu'elles ont dû être détruites en raison de l'expansion démographique. Ce n'est qu'au XXème siècle qu'on lui accorda le titre de ville.
En ce qui concerne le patrimoine religieux, nous vous conseillons de visiter l'église paroissiale, la Basilique San Salvador qui date du XIIIème siècle. Elle est construite selon les canons gothiques, même si elle présente quelques éléments de l'art roman. Au XVème siècle fut construit le clocher, et l'ensemble devint Monument historique artistique national. Visitez également une des quelques tours de garde encore debout, la Torre del Mar, à l'embouchure de la rivière Ana, et tout près du Clot de la Mare de Deu. Vous pouvez également visiter la Torre de la Carabona, qui date du XVIIIème siècle, à côté du Camí del Palmeral.

Ne quittez pas Borriana sans avoir goûté quelques-uns de ses plats typiques à base de riz : la paella, l'« arroz marjalero » ou l'« arroz a banda ». Vous pouvez goûter ces plats au restaurant Tasca de Ricardo (Escollera de Poniente), près du port. En plein centre de Borriana se trouve le restaurant Mestral (calle Mayor, 9), où vous pourrez goûter la cuisine traditionnelle.
Si vous souhaitez profiter du week-end et passer la nuit à Borriana, nous vous conseillons l'hôtel Beatriz (Artur Perucho y Badía, 30), un hôtel simple et à prix très abordable dans le centre de la ville. Si vous préférez loger sur le front de mer et entendre le murmure des vagues depuis votre chambre, nous vous conseillons l'hôtel Tere Playa (Camino Ecce Homo, 14D).


Points d'intérêt de la localité

Église paroissiale, Basilique San Salvador : elle date du XIIIème siècle et son clocher du XVème. Elle a été déclarée Monument historique artistique national.
- Torre del Mar : ancienne tour de guet à l'embouchure de la rivière Ana et à proximité du Clot de la Mare de Deu.
- Clot de la Mare de Deu : zone de marais à l'embouchure de la rivière Ana, où l'on trouve plusieurs espèces d'oiseaux aquatiques.
- Torre de la Carabona : tour qui date du XVIIIème siècle, près du Camí del Palmeral.


Itinéraire

À Borriana, il y a un circuit de plus de 114 km de distance. Ses nombreux cols et son terrain escarpé en font un parcours qui mettront vos jambes à rude épreuve et exige une bonne forme physique. L'itinéraire de ce circuit vous emmène depuis la plage jusqu'à la Sierra d'Espadan, que vous traverserez aussi bien d'est en ouest que du nord au sud.
Commencez le parcours dans le centre de Borriana et suivez la CV222 jusqu'à Onda. La route est presque au niveau de la mer, mais après avoir passé Onda, vous pénétrez dans la Sierra d'Espadan par le côté est, et vous tomberez sur le premier col, celui de Villamalur. La descente du col vous conduira jusqu'au village, où vous affronterez le col le plus physique du circuit et qui vous fera grimper jusqu'à 832 m d'altitude. Jusqu'à l'arrivée à Matet, vous pourrez vous reposer les jambes sur une route en descente pendant 6 km. Une fois arrivé, vous aurez déjà parcouru la Sierra d'est en ouest, et vous aurez pu profiter de sa faune extraordinaire. Maintenant, en longeant le côté ouest, il ne vous reste plus qu'à rejoindre le sud du Parc naturel de la Sierra d'Espadan. Le premier village que vous rencontrerez sur votre chemin est Algimia de Almonacid, où vous pourrez un peu souffler sur une route plate, avant d'entrer dans le cœur de la Sierra et de monter jusqu'au Col d'Eslida. Des côtes à plus de 12 % vous demanderont un effort sur les 5 km de montée, avant d'emprunter une descente jusqu'à Alcudia de Veo. Après avoir passé Aín, sur un tronçon en descente, vous allez arriver à Eslida et son col, qui peut présenter des difficultés en raison de son dénivelé. Presque à la sortie de la Sierra, vous prendrez un raidillon sur une route qui longe le côté sud de la Sierra d'Espadan, la CV230. De là jusqu'à la fin du circuit, le terrain sera plus agréable, et vous fera passer par La Vall d'Uixó et Nules. L'étape finale à Borriana vous récompensera par sa vue sur la plage.


Points d'intérêt de la route

- Château d'Onda (km 17,6) : construction datant de l'époque musulmane au Xème siècle, sur un lieu où s'étaient implantés les Romains. Au cours des siècles, il a subi plusieurs reconstructions. On ne peut donc plus voir la structure d'origine. Il s'est fait connaître sous le nom du château aux 300 tours en raison de son imposante taille, ce qui lui a valu d'être déclaré Bien d'intérêt culturel et Ensemble historico-artistique. Aujourd'hui son intérieur a été transformé en musée de plâtreries musulmanes.
- Villamalur (km 36,2) : ce village de la comarque de l'Alto Mijares compte moins de 70 habitants. Il se situe sur une colline dans le Parc naturel de la Sierra d'Espadan, ce qui rend son terrain escarpé et irrégulier. Le château et plusieurs tours de guet sont encore debout sur une haute montagne tout près du village.
- Algimia de Almonacid (km 51,8) : commune située sur le versant ouest de la Sierra d'Espadan, ce qui en fait un terrain difficile avec de grandes hauteurs. En plus des monuments religieux que vous y trouverez, il y a une grande variété d'endroits naturels intéressants qui méritent d'être vus.
- Château d'Eslida (km 72,3) : forteresse médiévale qui date de l'époque musulmane. Il surplombe le village grâce à sa situation en hauteur, d'où on peut admirer une très belle vue d'ensemble. Aujourd'hui une grande partie du château est en ruines, mais il faut savoir que ce fut un lieu stratégique en raison du rôle de la ville.
- Vall d’Uixó (Km 96,4) : une commune située dans une vallée à quelques kilomètres de la côte méditerranéenne, abrite un peu plus de 30 000 habitants. Le passage de l'histoire et l'importance de la ville à l'époque romaine ont laissé de nombreux monuments à visiter tels que le château, les anciennes tours de guet, plus de sept ermitages et une église, en plus d'un important patrimoine historique situé dans les grottes de San José.


Gastronomie

- Tasca de Ricardo (Escollera de Poniente) : les spécialités sont les paellas et les fruits de mer.
- Restaurant Mestral (calle Mayor, 9)


Logement

- Hôtel Beatriz (Artur Perucho y Badía, 30) : simple petit hôtel situé en plein centre de Borriana, avec des prix très accessibles.
- Hôtel Tere Playa (Camino Ecce Homo, 14D). Hôtel situé sur le front de mer à des prix très accessibles.

Téléchargements