R25 - Vilafamés
# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #

R25 - Vilafamés


  • Distance (Km): 150.70
  • Dénivelé (m): 2646
  • Type: Expert


Vidéos


Localité

Les premiers vestiges de l'occupation du territoire de Vilafamés ont été trouvés dans les fouilles archéologiques réalisées dans la Cova de Dalt del Tossal de la Font, où ont été découverts des restes datant d'il y a 80 000 ans, et que l'on attribue aux Néandertaliens. On y trouve aussi un gisement datant de plus de 11 000 ans de l'époque du paléolithique dans la Cova del Matutano. De nombreuses peuplades sont passées par ce lieu, ce qui confirme la situation idéale du territoire pour être habité. Son centre urbain remonte à l'époque musulmane, époque dont est conservé le Château de Vilafamés, qui a été reconquis par Jacques I, qui a mené plusieurs rénovations. Au XIIIème siècle, la ville et le château ont été remis à l'Ordre de San Juan del Hospital, puis, un siècle plus tard, à l'Ordre de Santa María de Montesa. Au XIXème siècle, après la mort de Ferdinand VII, Vilafamés a été le théâtre d'affrontements civils et a même été attaqué par les troupes carlistes. Aujourd'hui, c'est un des villages les plus charmants de Castellón, et qui offre la plus belle vue depuis les hauteurs de la montagne.
En flânant dans ses petites rues, vous pourrez visiter l'église de la Asunción, construite au XVIème siècle, et qui abrite un retable principal datant du XVIIème siècle. Au détour des petites ruelles de la partie la plus ancienne de Vilafamés, vous trouverez l'église de La Sangre, qui date de quelques siècles avant. L'ermitage de San Miguel, situé sur le flanc du Monte Mollet, accueille le pèlerinage qui a lieu le quatrième jour du Carême.

Vous pourrez admirer son patrimoine extraordinaire, le charme de ses rues, mais aussi sa gastronomie la plus traditionnelle, comme la « olla », le « tombet » ou ses desserts aux amandes typiques. Au restaurant La Vinya (Calle la Fuente, 17), vous pourrez goûter tous ces plats typiques, en plus de ses spécialités, les « croquetas » ou les artichauts. En plein centre de Vilafamés, le restaurant Caluela (Plaza de la Font, 3) vous offrira de délicieux plats maison.
Pour séjourner à Vilafamés, nous vous conseillons l'hôtel Rullo (La Font, 2), un gîte rural en plein centre historique avec une vue sur tout le village. Dans la même rue, et pour un prix semblable, vous pouvez réserver L'Antic Portal (La Font, 6), un hôtel rural à la décoration rustique. Avec un budget plus élevé, vous pourrez profiter d'un séjour au Jardin Vertical (Nou, 25), un hôtel rural datant du XVIIIème siècle.


Points d'intérêt de la localité

- Cova de Dalt del Tossal de la Font : découvertes archéologiques avec des restes datant de plus de 80 000 ans, que l'on attribue aux Néandertaliens.
- Cova del Matutano : gisement de l'époque paléolithique datant de plus de 11 000 ans.
- Château de Vilafamés : d'époque musulmane, il se situe dans les hauteurs de la ville.
- Église de la Asunción : du XVIème siècle. On y trouve un retable principal datant du XVIIème siècle.
- Église de la Sangre : cachée dans les ruelles de la partie la plus ancienne de Vilafamés. Elle date du XIIIème siècle
- Ermitage de San Miguel : du XVIIème siècle. Il accueille le pèlerinage qui a lieu le quatrième jour du Carême.


Itinéraire

Le circuit que nous vous proposons à Vilafamés vous emmènera entre le Parc naturel de la Sierra d'Irta et le Parc naturel de Peñagolosa. Sans entrer dans aucun des deux, vous passerez par plusieurs cols de 2ème catégorie. À 7 km à peine de la sortie de Vilafamés, vous allez commencer à monter le col sur une route plutôt facile qui se compliquera au fur et à mesure de l'ascension. À 793 m d'altitude, vous aurez atteint le Col de la Bandereta. Un autre petit raidillon vous attend à l'arrivée à Sierra Engarcerán, mais vous l'affronterez sans difficulté. De là jusqu'à Benlloch, vous aurez 10 km de descente, ce qui vous permettra de vous reposer et d'admirer le paysage de la Plana Baja. La CV10 vous conduira jusqu'au Col de la Serratella, un col de 2ème catégorie qui vous échauffera pour les kilomètres suivants plus difficiles. Le tronçon de descente du col vous emmènera jusqu'à Albocàsser, où le terrain est plat, avant que ne commence une petite montée pour arriver jusqu'à Benassal par la CV15. Reprenez des forces sur ce tronçon pour affronter le Col de Culla, où vous atteindrez le point culminant du circuit, à une altitude de 1 060 m. La descende du col par la CV165 vous fera passer par les villages de Torre d'en Besora, Atzeneta et Les Useres. Les 13 derniers kilomètres se font sur une route relativement facile et plate. Profitez du retour à Vilafamés et fêtez la victoire des 150,4 km parcourus.


Points d'intérêt de la route

- Col de la Bandereta - Rosildos (Km 28,8) : situé entre le village et Sierra Engarcerán, il est court mais intense, avec des côtes raides. Au fur et à mesure que vous grimperez, vous prendrez de la hauteur à vive allure, et serez subjugués par une vue à couper le souffle. La difficulté de la montée du col sera récompensée une fois que vous arriverez au sommet et que vous aurez une vue à 360 degrés.
- Église paroissiale de la Asunción de Nuestra Señora - Benlloch (Km 41,9) : située en plein cœur du centre-ville, cette église s'élève à 25 mètres de haut. On accède tout en haut après avoir monté 150 marches. Construite au XVIIème siècle dans un style Renaissance avec quelques éléments baroques au niveau de la voûte. Son clocher abrite une des cloches les plus anciennes de la Communauté valencienne.
- Col de la Serratella (Km 65) : c'est un joli col relativement facile à monter, avec une vue à couper le souffle dont vous pourrez profiter tout au long des 15 km. La route vous fera parcourir l'intérieur de la nature environnante de Castellón, où se dégage un profond silence et une grande tranquillité. Il n'y a pas beaucoup de circulation sur cette route.
- Benassal (km 89,7) : cette petite commune d'un peu plus de 1 000 habitants compte plusieurs sites touristiques, comme l'église de la Asunción de la Virgen, datant du XVIIIème siècle, et qui a gardé un porche baroque, le centre-ville qui abrite les restes des peuplades qui ont habité ce territoire, ainsi que la tour de la prison, qui était utilisée comme prison et point de défense, et qui faisait partie de la muraille.
- Atzeneta del Maestrat (km 125,7) : Atzeneta est un petit village situé dans la région d'Alcalatén, comptant un peu plus de 1 300 habitants et qui conserve un important patrimoine médiéval et de style Renaissance. On peut citer la Torre de la Presó, où est aujourd'hui installé le Centre d'interprétation de l'histoire d'Atzeneta del Maestrat.
- Les Useres (km 134,6) : une commune de la région d'Alcalatén, située entre des gorges et des montagnes. Bien qu'elle compte moins de 1 000 habitants, vous pouvez visiter quatre ermitages et une église paroissiale du XVIIIème siècle, située sur les restes du château.


Gastronomie

- Restaurant La Vinya (Calle la Fuente, 17) : cuisine maison et traditionnelle. Les spécialités sont les « croquetas » et les artichauts.
- Calauela (Plaza de la Font,3) : Restaurant traditionnel du village où vous pourrez goûter les plats typiques du coin.


Logement

- Hôtel Rullo (La Font, 2) : un gîte rural en plein centre historique avec une vue sur tout le village.
- L’antic Portal (La Font,6) : hôtel rural à la décoration rustique et aux prix très accessibles.
- El Jardín Vertical (Nou,25) : un hôtel rural datant du XVIIIème siècle.

Téléchargements