Ermita de San Miguel (Sierra Engarcerán), des anciennes collections picturales
#

Ermita de San Miguel


Sierra Engarcerán

Environ 4 km avant d'arriver à la Sierra de Engarcerán sur la route de Benlloch, vous verrez sur votre droite une déviation balisée qui vous conduira sur une route goudronnée jusqu'à l'Ermitage de San Miguel après seulement 200m. Son emplacement est stratégique, à flanc de montagne et au bord d'un ravin, d'où l'on peut jouir d'une vue étendue sur la région. À côté, il y a une fontaine et un ancien abreuvoir pour les animaux.

Bien qu’un ermitage plus ancien ait pu exister, on sait que la construction de l’ermitage actuel a commencé en 1697 et qu’elle a duré plusieurs années, car elle dépendait des dons et du travail des habitants. En 1732, elle n'était pas encore complètement terminée, bien qu'elle possédait déjà un lieu de culte. Son origine semble dater d’un pèlerinage à San Miguel que les habitants de la région effectuaient à La Serratella. En raison du coût élevé que ce pèlerinage supposait, l'évêque autorisa la construction de cette église afin que le saint puisse continuer à y être honoré.

L'ermitage est un temple simple et rustique, avec une maison pour l'ermite située à droite, tandis que du côté gauche, on peut admirer les contreforts, les angles et les encadrements de porte ainsi que les fenêtres en maçonnerie. L'ensemble est couvert d'une toiture à double pente. La façade présente un fronton triangulaire avec un beffroi sur le pignon, une porte rectangulaire et plusieurs fenêtres à barreaux. Au-dessus du linteau, nous apercevons un relief de pierre avec l'image de San Miguel en train de vaincre le diable.

Cet ermitage est visité en pèlerinage à deux occasions : le premier dimanche de mai, lors de la célébration de la Fira de la Santa Creu, et le dimanche le plus proche du 29 septembre, fête de San Miguel.

 


Données