#

Église paroissiale San Lorenzo


Càlig

Érigée au XIVe siècle, elle a été reconstruite et agrandie entre 1622 et 1659, date à laquelle elle est considérée comme définitivement terminée, même si plusieurs détails ont été ajoutés par la suite, tels que le retable principal (aujourd’hui disparu), le portail de l’entrée principale de 1758 et la fresque de la Virgen del Socorro de 1900.

La magnifique construction de l’édifice paroissial est le résultat de l’expansion du style Renaissance dans tout le pays. Elle combine les tendances classiques avec harmonie et austérité. L’intérieur du temple est resté entièrement vide, dépouillé de ses retables et de ses ornements : c’est la conséquence de la guerre civile de 1936-1939.

À la fin du conflit, une campagne pour la création de nouveaux retables a été lancée. Ils ont été réalisés en grande partie par le maître Daniel Chillida. Un des tableaux les plus remarquables de cette série par la précision du tracé et la beauté de ses détails se trouve sur l’autel principal. Il est daté de 1950 et dédié à saint Laurent, patron de la commune.


Données