# # # # #

Cova Remigia


Ares del Maestrat

Comptant plus de 750 figures aux thématiques très variées, c’est un endroit unique de l’art rupestre levantin. Jusqu'à 7 époques différentes ont été datées dans cet abri, ce qui indique une très longue utilisation dans le temps. Les peintures ont été découvertes lors d'une partie de chasse en 1934 alors que la Cova Remígia servait déjà d’enclos. Les scènes de chasse prédominent, avec des représentations de chèvres, de sangliers, de taureaux et de cerfs dans différentes situations ; blessés par des flèches, laissant une traînée d'empreintes, montrant les détails de leurs bois, grimpant sur les rebords de la roche, courant ou attendant. On distingue deux scènes particulièrement impressionnantes : celle du taureau blessé poursuivant un archer et celle du personnage courant, blessé par des flèches. D'autres scènes montrent un accouplement, des scènes rituelles d'initiation, avec des personnages habillés et "déguisés" et une scène très troublante de l'exécution d'un personnage par un groupe d'archers. On peut aussi voir des ruches peintes et quelques cueilleurs de miel grimper dans les fissures. Les archers ou guerriers ont une attitude dynamique, des corps sculptés, des mollets musclés, des traits réalistes et une maîtrise de la scène partagée avec la faune qu'ils chassent. L’abri se trouve à 920 m. d’altitude sur le ravin de Gasulla qui domine le paysage du Maestrat d’Ares au nord à Bernassal à l’ouest.

Cette commune surprend le voyageur de par son emplacement presque inimaginable, de son beau centre-ville médiéval aux grandes bâtisses, portails, pans de murailles et les restes d'un important château d'où Jaime Ier a initié la conquête de Valence. Les peintures rupestres ne sont pas les seules incontournables de cette commune. L'ancien puits à neige de la Font dels Regatxols a été récemment transformé en musée. Il s’agit là d'un des meilleurs exemples du commerce de neige et de glace dans la Communauté de Valence. Le ravin del Horts, magnifique et très ancienne forêt de chênes d'une valeur naturelle inestimable ainsi que le ravin dels Molins et ses cinq anciens moulins à farine restaurés datant du XVIIIe siècle valent également le détour.

De retour à Ares, on distingue l’église paroissiale de l’Assomption (XVIIIe siècle) près de laquelle se trouve l’Hôtel de ville et « Le Perxe », où se tenait le marché autrefois. De là on peut se promener dans le centre-ville ou monter jusqu’aux ruines du château d'où la vue est magnifique sur le paysage de molas et de terrasses qui entourent la ville.

 


Données

  • 12165 Ares del Maestrat
  • Téléphone: 964 33 60 10
  • Fax:
  • http://www.museudelavalltorta.gva.es
  • [email protected]