#

Ermitage de San Roque


Barracas

L’ermitage a été construit par la Compañía Central de Aragón qui a également mis en place la ligne Valencia-Catalayud.

L’ermitage d’origine ne se trouvait pas à l’emplacement actuel de la partida de Martín-López ; il fut détruit pour laisser passer le chemin de fer et c’est pourquoi on a construit l’actuel.

C’est un édifice simple construit en moellons et en pierres de taille disposées aux angles, constitué d’une nef en trois travées, d’un porche d’entrée et de trois arcs en plein cintre. Il présente des contreforts extérieurs, une toiture à deux pentes et un campanile au-dessus de l’entrée. Notez que sa construction ne suit pas les règles de l’orientation traditionnelle des églises chrétiennes maintenue jusqu’au XXe siècle. Ainsi, le chevet de l’ermitage n’est pas orienté vers l’est mais vers l’ouest.

Tous les 15 août, une procession est conduite vers l’ermitage de San Roque.


Données