Virgen de la Balma Celebrations
#

Fêtes Vierge de la Baume


Fêtes Vierge de la Baume

Tous les 8 septembre, des centaines de fidèles font le voyage jusqu’à ce sanctuaire si spécial pour vivre les actes qui commémorent l’apparition de la Vierge de la Baume au XIIIe siècle.

Un berger manchot de Zorita a été ébloui dans la grotte par une lumière étrange qui est sortie de la pierre pour le bénir et accomplir le miracle de lui rendre son bras. Le berger a transmis aux habitants de Zorita le vœu de dévotion et de protection qu'ils vénèrent depuis huit siècles à la Vierge de La Baume. Durant la procession nocturne, qui a lieu la nuit du 7, les appelés emportent l’image de la Vierge, en arrivant au village, jusqu’à Las Eras, où un pasteur l’accueille avec une louange.

Dans ce lieu, les danses de « Les Llauradores », « Les Gitanetes » et « Els Negrets » forment la procession qui emmènera la Vierge à l'église du village. A la porte de l'église, un autre pasteur lira une louange avant d'entrer. Le 8 septembre, tôt le matin, la procession part pour La Baume (une procession qui se faisait autrefois intégralement à pied).

À la porte de l'église, un ange lit une louange, puis la procession se forme dans l'ordre suivant : elle est dirigée par le « dolçainer » et le « tabaleter », vient ensuite la danse de « Els Negrets », celle de « Les Llauradores » et, enfin, la danse de « Les Gitanetes ». À l'arrivée à la Croix Couverte, les danses commencent, mais le « Démon de la Baume », qui ne veut pas laisser passer le cortège, apparaît, vêtu du costume traditionnel du diable auquel sont suspendus serpents, couleuvres et bestioles. C'est à ce moment qu'a lieu la célèbre représentation du « Combat de l'ange et du diable », que l'ange va finalement gagner, et la procession peut continuer jusqu'à La Baume. Autrefois, quatre danses étaient exécutées : la danse du berger, la danse de « Els Negrets », la danse de « Les Llauradores » et la danse des Vierges. C’est encore le cas aujourd’hui, excepté pour la dernière.


Plus d'informations