La Casota Tower A site of cultural interest
#

Torre de la Casota


La Vall d'Uixó

Déclaré bien d’intérêt culturel

L’occupation de la Vall d’Uixó remonte à la Préhistoire. On y trouve un site archéologique qui montre l'habitat dans ces lieux de groupes humains de chasseurs et de cueilleurs du Paléolithique supérieur tardif, environ 16 000 ans av.J.C. La vallée était toujours habitée à l’époque du Néolithique et à l'âge du bronze, les hommes étant installés dans des villages fortifiés. L'ère ibérique a entraîné une expansion considérable de la population, comme en témoignent les vestiges de Punta de Orleyl et Poblat de Sant Josep. L'invasion musulmane a impliqué l'établissement de douze fermes autour de la rivière Belcaire, dans la vallée. Six d'entre elles : Benigasló, Alcudia, Benigafull, Zeneja, Benizahat y Zeneta,étaient situées dans la ville actuelle. Chacune d'elles était indépendante et avait son propre cimetière et sa propre zone industrielle et agricole. Le reste des fermes a fini par disparaître ou a donné naissance à d'autres villes comme Alfondeguilla. L'organisation politique et juridique de cet ensemble de villages protégés par le château a été établi par le biais d'un Hins. L’aljama (terme castillan pour faire référence à tous les Juifs ou musulmans d'une localité) ou les représentants des fermes garantissaient la sécurité de la vallée, sous l'autorité de l'Amán de Valence, comme en témoigne la Charte de peuplement de 1250. Le rattachement de La Vall à la souveraineté de Jacques Ier d'Aragon puis la constitution politique du Royaume de Valence n'ont pas entraîné de modifications majeures. La communauté musulmane de La Vall, comme toutes les communautés valenciennes, a essentiellement maintenu la structure démographique et le régime juridique qui existait au moment de la capitulation des aljamas en faveur de ce roi. Cette situation a perduré tout au long du bas Moyen Âge. La Vall faisait partie du domaine royal jusqu’en 1436, quand le roi Alphonse le Magnanime donna à son frère Enrique plusieurs lieux et villes dont La Vall d´Uixó. Elle devint alors une seigneurie jusqu'à l’abolition de ces seigneurs au XIXe siècle. La tour a été construite au XIIe siècle et se trouvait au milieu d'une des petites fermes mentionnées ci-dessus, probablement Benadalmech ou Haraturle. La tour se trouve à quelques mètres de la route du château. Elle a été construite pour servir de tour de guet sur cette route et pour servir de refuge à la population du village. La tour a un plan rectangulaire et est construite avec des murs en moellons bloqués. Un de ses murs est toujours debout. Bien qu'aucune fouille archéologique n'ait été effectuée, de nombreux vestiges médiévaux en céramique islamique ont été découverts dans les environs, ce qui permet de la dater du XIIe siècle environ. A proximité se trouvent les vestiges de la ferme.

 


Données